Ilek : un maillon actionnant la transition énergétique et écologique 

Par 19 février 2020Énergies renouvelables

Rémy Companyo, co-fondateur d’Ilek

Un marché réglementaire à fortes valeurs combiné à un enjeu écologique croissant et de plus en plus déterminant pour les consommateurs ont fait l’émergence de l’idée de création d’Ilek.  

Ilek est un fournisseur d’électricité et de gaz d’origine renouvelable sur le marché de l’énergie.  

L’aventure commence en 2016 quand Rémy Companyo et Julien Chardon, les co-fondateurs d’Ilek, reçoivent l’agrément pour s’installer sur le marché (Voir notre article sur le marché de l’électricité)  et proposer leur solution. L’entrée sur le marché s’est faite par un modèle économique qui minimise les besoins de fonds ainsi que par l’appui d’un business angel. En effet, le client paye sa facture avant que celle d’Ilek envers les producteurs soit honorées.  

Ilek détient un avantage concurrentiel par sa dimension green et répond à la demande croissante de solution écologique. A un rythme de 5 000 nouveaux clients par mois, Ilek se fait une place sur le marché et offre aujourd’hui sa solution à plus de 59 000 clients qui ont ainsi évité à la planète d’avoir à supporter 27 millions de kilo de CO2 supplémentaires.   

Aujourd’hui, la solution d’Ilek est reconnue par plusieurs ONG telles que Greenpeace. 

Les clients qui se rapprochent d’Ilek le font par ambition écologique mais aussi pour son offre attrayante. En effet, au moment de son lancement, ce sont les prix abordables de la solution d’Ilek qui ont construit sa clientèle. Preuve supplémentaire qu’introduire une ambition écologique dans une entreprise n’est pas toujours coûteux mais au contraire parfois rémunérateur.  

Le vent en poupe pour une entreprise qui a choisi la transparence, la technologie et l’écoute du client comme voiles de son navire.   

Ilek joue le rôle de tiers de confiance en faisant le lien entre les producteurs d’énergies renouvelables nationaux et les consommateurs qui sont ensuite alimentés directement par le réseau EDF-Enedis. L’énergie vendue par Ilek est à 40% issue de l’éolien et de l’hydroélectricité pour la même part. Les 20% restant sont issus du biométhane pour fournir du biogaz qui a été introduit sur le marché par Ilek qui reste à l’heure actuelle le seul fournisseur.  

Par conséquent grâce à Ilek, les clients, placés au centre de toutes les décisions, s’inscrivent dans une démarche écologique puisque l’énergie qui leur parvient est renouvelable et issue de circuits courts.  

La bonne croissance d’Ilek est maintenue par des coûts de production maîtrisés. En effet, seuls 35 employés suffisent à répondre à l’ensemble de la demande puisque l’entreprise a fait de la technologie son alliée en créant une interface web qui autonomise la souscription et les démarches des clients.  

Une culture d’entreprise tournée autour du client.  

Il y a en effet un apport mutuel entre l’entreprise et le client. En plus de la fourniture d’énergie, le client souscrit à un service, à une écoute de la part de l’entreprise qui met à contribution l’ensemble des employés, quel que soit leur poste. Par cet échange et par cette proximité avec les consommateurs, Ilek réduit considérablement ses coûts de transactions et de publicité puisque les besoins des clients qui orientent l’offre d’Ilek sont clairement identifiés et parce que les clients satisfaits qui parlent d’Ilek autour d’eux génèrent de nouveaux clients. 

L’entreprise fait également preuve d’un fort esprit collaboratif. En effet, le secteur de l’énergie mobilise différents domaines comme la technologie, le marketing et le service client. A travers la collaboration des 35 employés issus de cœurs de métier très différents mais unis par la valeur écologique, Ilek s’efforce d’harmoniser ces trois domaines pour avoir une offre concurrentielle.  

Quel impact sur la transition écologique ?  

L’impact, naît, selon le co-fondateur d’Ilek dès lors que l’on possède au moins 2% de pouvoir de marché (équivalent à 1 million de foyers). Grapiller des parts de marché pourrait en effet mettre la pression sur les gros producteurs et fournisseurs d’énergie comme EDF pour que ces derniers offrent des solutions en phase avec l’enjeu environnemental et donc agir considérablement pour la transition énergétique et écologique. Comprenez par transition énergétique et écologique, la fermeture des centrales nucléaires pour s’orienter vers la production éolienne, hydroélectrique, solaire et biométhane. Les structures ayant un rôle à jouer sont donc les producteurs orientés par les choix des fournisseurs eux-mêmes orientés par la demande des consommateurs et le tout piloter par les décisions gouvernementales.  

L’objectif d’Ilek est donc de franchir le cap d’1% de part de marché (équivalent à une clientèle de 500 000 foyers) qu’ils ambitionnent dans 3ans. L’impact écologique indirect occasionné par l’objectif de croissance de la clientèle viendrait compléter l’impact direct de l’ambition de réduire d’1 milliard les émissions de CO2. 

tlegout

Auteur tlegout

More posts by tlegout

Rejoindre la discussion 2 Commentaires

  • Valérie dit :

    Merci pour votre article très intéressant ! Je viens de découvrir votre blog via un lien instagram et je suis contente de voir que les jeunes étudiants d’école de commerce s’engagent pour l’environnement (ce qui peut surprendre 🙂 ). Votre article sur Ilek me semble assez pertinent et change notre vision face à des articles classiques. J’espère que les entreprises comme ça vont se développer de plus en plus en région et dépasser les anciens monstres de l’énergie exploitant à outrance nos ressources sans conscience du désastre qu’ils peuvent produire..

  • Octave dit :

    Merci pour votre retour. Nous espérons bien aussi que ce sera le cas ! N’hésitez pas à partager notre blog autour de vous.

Répondre