Cœur de Forêt

Cœur de Forêt qu’est-ce que c’est ?
C’est une équipe de passionnés au service de forêt et des Hommes. Créée en 2005, cette association 1901 a pour objectif de :
Reboiser et préserver la biodiversité des écosystèmes forestiers
Valoriser les ressources naturelles
Structurer la production locale pour des échanges durables et équitables
Sensibiliser les populations et le grand public
Cœur de Forêt est financé à 70% par des entreprises dans le cadre de mécénat d’entreprises, à 25% par des subventions publiques et à hauteur de 5% par les dons particuliers.

Comment et pourquoi ça marche ?
On connait tous la phrase : « A tout problème existe sa solution. A toute solution peut surgir un nouveau problème ». Cœur de Forêt est partie d’un constat inquiétant où les ressources naturelles des forêts sont surexploitées au détriment des populations locales. C’est pourquoi sa démarche de développement se base sur l’aspect environnemental mais aussi social du développement durable.

 


La nature se développe grâce à une multitude de cycles, Cœur de Forêt encourage les populations locales à respecter ces cycles. L’association a pour ambition de former les populations locales sans tomber dans le « piège » de la dépendance. C’est un réel travail collaboratif avec chaque population pour arriver à une autonomie totale. Cœur de forêt veut diversifier les cultures des producteurs locaux et montrer à ces derniers qu’il est possible de générer des ressources économiques viables et pérennes. L’exemple le plus significatif à mes yeux est le projet en Bolivie qui vise à revaloriser l’apiculture dans la région de Las Yungas, face à la monoculture de coca, qui est un désastre environnemental. Il est même possible de parrainer des abeilles sur le site web de l’association.

Des produits prometteurs…
L’écosystème forestier est d’une richesse presque infinie, Cœur de Forêt a ainsi développé la majorité de ses produits autour des huiles essentielles (Baobab, Katrafay, Moringa oleifera…). Ce sont des produits qui sont de plus en plus commercialisés sur le marché du B to C mais aussi sur le marché du B to B dans le domaine pharmaceutique et agroalimentaire. Voilà un Business Model qui est susceptible de faire changer les mentalités.

Nicolas Jolain