Ecoslops ou concevoir l’avenir du transport maritime

Ecoslops est la première société à produire de nouveaux carburants à partir de résidus pétroliers issus du transport maritime. En effet Ecoslops véritable pionnière développe une technologie innovante pour transformer les slops and sludges en nouveaux carburants et bitume léger. Grâce à 10 ans de recherche et développement un business model est né et la technologie est aujourd’hui développée à l’échelle industrielle.

 

 

Le procédé d’une telle technologie suit un cycle en trois étapes. Lorsque les bateaux déchargent leurs résidus au port la première étape d’Ecoslops est de récupérer ces slops et de séparer les différents composants à savoir l’eau, les sédiments et les hydrocarbures ceci suivant un procédé de décantation puis de centrifugation. Ensuite les hydrocarbures sont envoyés au raffinage dans l’unité P2R ( petroleum residue recycling ) pour être recyclés en comburants et combustibles notamment utilisés pour les systèmes diesel, de production d’électricité ou de vapeur ainsi que la production de bitume léger. Les externalités positives d’un tel processus sont nombreuses. En plus de réutiliser les résidus en carburant ce processus permet également de fournir d’autres secteurs comme celui du bâtiment.

 

 

 

Les résidus industriels de manière générale sont incinérés sans en obtenir de valeur ajoutée.

Cette technologie érige un véritable modèle durable. En effet L’organisation mondiale maritime internationale ( OMI ) a conclu le 13 avril dernier un accord visant à réduire de  moitié les émissions de gaz à effet de serre du transport maritime  d’ici 2050.Aujourd’hui les transporteurs maritimes utilisent un fioul lourd issu du bas de la colonne de raffinage pétrolier qui est synonyme d’une part importante de l’émission de gaz à effet de serre. Une solution innovante comme celle d’Ecoslops pourrait réduire de façon significative cette pollution et ceci à sa base ion. Ecoslops jouit d’un véritable potentiel de croissance et l’entreprise compte faire de son modèle économique un modèle global et durable notamment avec une expansion de ses activités sur l’ensemble de la planète. A l’heure actuelle il existe seulement un lieu de traitement industriel dans le port de Sinès au Portugal mais d’autres lieux sont en cours de développement tels que celui de Marseille-La Mède, Anvers et dans la région du canal de Suez.